logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

12/03/2010

Bon anniversaire ma petite mère !

Aujourd'hui c'est l'anniversaire de ma maman. Elle nous a quitté en 2004. C'était hier. Il y a un siècle ...

En farfouillant dans les "boîtes à chaussures" j'ai retrouvé sa carte d'électeur.

 

CARTE D ELECTEUR.JPG

CARTE ELECTEUR 2.JPG

Les femmes se sont  battues très longtemps pour avoir ce droit.

Par respect pour toutes les souffrances qu'elles ont endurées, nous n'avons pas le droit de ne pas aller voter !

LE DROIT DE VOTE DES FEMMES

Pendant l’Occupation de nombreuses femmes ont rejoint les rangs de la Résistance. Un engagement qui conduira la France libre du général de Gaulle à reconnaître l’égalité économique et politique des sexes.

Le Résistant Communiste, Fernand Grenier, défend fermement et avec obstination les droits politiques de la Française à l’assemblée. Le 23 mars 1944, l’Assemblée consultative siégeant à Alger adopte le principe du droit de vote des femmes par 51 voix « pour » et 16 voix « contre ». Un mois après, le 21 avril, le général de Gaulle ratifie une ordonnance qui, à l’article 17, prévoit le vote des femmes et leur éligibilité : Les femmes sont électrices et éligibles dans les mêmes conditions que les hommes.
Les Françaises obtiennent enfin le droit de vote et celui d’être élues. Elles voteront pour la première fois en 1945 et entreront au Sénat en 1946.

Le nouveau pouvoir politique, plus jeune, issu de la Résistance, reconnaît enfin aux femmes leur pleine responsabilité de citoyennes. En effet, dès la Libération, les femmes deviennent citoyennes et font leur entrée dans la spère politique. Les mouvements « suffragistes » déclinent peu à peu, ayant perdu leur principale raison d’être. Une tradition féministe disparaît. Il aura fallut un siècle et demi de réflexion et de lutte pour obtenir l’égalité des droits politiques avec les hommes.

« C’est pendant l’Occupation que les mentalités ont changé, et c’est dans la Résistance que les femmes ont gagné le droitvoter et d’être élues. de

Elles avaient montré leur courage, pris des risques fous, reçu les clandestins, assuré la transmission des messages... Il était impossible de leur dénier encore le droit de vote.

Ce n’est pas de Gaulle qui leur a donné. Ce sont les femmes qui l’ont glorieusement gagné. »
Propos recueillis par Annick Cojean, Le Monde, vendredi 9 mars 2001.

En novembre 1944, les comités féminins de la Résistance fusionnent pour former l’Union des femmes françaises. L’UFF connaît un développement spectaculaire, en lien avec l’euphorie de la Libération et le rôle du PCF et des femmes dans la Résistance. Elle compte entre 600 000 et 1 000 000 adhérentes en 1947. Une génération de femmes apprend à sortir de chez elle.

(note prise sur Internet)


Merci Mesdames pour toutes vos luttes et aussi aux Messieurs qui les ont soutenues !

Commentaires

Coucou Biche !

Oui il faut voter car c'est un droit acquis avec des morts et surtout nous les femmes qui avons le droit de vote , il n'y a pas si longtemps ... alors pour qui votait-on ?
Ma maman aurait eu 86 ans le 7 mars ,
p'tit clin d'oeil à nos mamans qui nous manquent ....
Bonne soirée bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 12/03/2010

Pour nos mamans disparues et pour nous- mêmes
allons-y.BOnne soirée.MONIQUE R.

Écrit par : Monique R. | 12/03/2010

Belle note Biche.
Emotion en voyant la carte "d'électrice" de ta maman. J'ai encore celle de la mienne morte en 1974...
Dis, c'est quoi une pistoleuse ?

@ tout bientôt

Ziggie

-----------------------------------------------------------
A l'époque ma maman peignait des bicyclettes avec un "pistolet à peinture" et quelques années après elle peignait à la main le filet qui avait tout le long du cadre... il ne fallait pas trembler !!!
Bises

Écrit par : Ziggie | 12/03/2010

beaucoup d'emotion lamienne est décédé en -1964-elle reste presente dans ma memoire quoi de plus beau que l'amour d'une maman

bises jacqueline

Écrit par : jacquelinepasquet | 13/03/2010

Les femmes ne comptent plus pour du beurre et ces messieurs doivent en tenir compte bien qu'au niveau du gouvernement la parité n'est pas de rigueur
Bisous Biche et bon dimanche

Écrit par : f.jegou | 13/03/2010

Cette note est aussi un hommage à ta Maman et je m'y associe de tout coeur .
Mon mari est parti aussi en 2004 le 25 mai .Ma soeur en 2005 et mémé Alice en 2007....Je suis la seule de ma famille à voter dans mon secteur.J'espère pouvoir y aller . .Bisous . huguette .

Écrit par : macary huguette | 13/03/2010

Bien sûr, j'irai voter. Vois-tu la bannière aujourd'hui, j'ai fait quelques modifications. Bon dimanche et bises.

Écrit par : pimprenelle | 14/03/2010

J'ai aussi gardé les premièrescartes de vote de ma mère et ma grand-mère. Ma grand-mère avait 66 ans à l'époque et elle votait pour la première fois........

Écrit par : pierlouim | 14/03/2010

Oui tu as parfaitement raison, nous n'avons pas le droit de ne pas voter, il a été acquis chèrement par ceux qui se sont battus pour.
Je suis allé voter....cet après midi, il y avait seulement 4 personnes avec moi !!!!
Bonne soirée
Anita.

Écrit par : anita | 14/03/2010

c'est un droit durement acquis que le vote des femmes alors pas question de rester au chaud ... les béquilles ont été prendre l'air et Maminie a fait une petite promenade ... contente et d'y être allée et d'en être rentrée pour pouvoir allonger ma patoune un peu douloureuse. c'est comme le printemps, même si j'ai mis au rancard le fauteuil roulant au profit des béquilles,la papatte me fait toujours mal dès que je la sollicite plus que nécessaire. Mais quand faut y aller, faut y aller.... et la semaine prochaine on refera un petit tour par les urne avec plus de monde j'espère. J'ai toute la semaine pour me requinquer les giboles.
Bonne nuit et bises
ANNIE

Écrit par : Maminie | 14/03/2010

tout comme tout le monde je suis passée par l'urne et retournerais dimanche allez courage
bonne aprés-midi amities

jacqueline

Écrit par : jacquelinepasquet | 15/03/2010

Je n'étais pas tres motivée mais j'y suis allée en me disant comme toi que d'autres avant moi et pas si loin s'étaient battues pour ce droit
Une pensée pour ta maman Bises

Écrit par : fleurbleu | 15/03/2010

c'est émouvant ces documents très personnels de personnes disparues ..
pistoleuse ? elle devait peindre des trucs ou alors être experte en armes à feu
Caramba !! quelle femme !!

Écrit par : Zorg | 15/03/2010

Bonsoir,
C'est la première fois que je ne vais pas voter mais devant une campagne où tous les coups bas ont été utilisés, m'a totalement dégoûté de cette classe politique. J'irai surement dimanche mais en trainant les pieds.
Bises et à une prochaine.
Henri./.

Écrit par : henribambelle | 15/03/2010

Une maman ne s'oublie jamais. La mienne est partie en 2001. Le jour de son anniversaire, je bois un verre de porto et lui dit "A toi, ma petite mère" Itou pour papa qui est parti en 91.
Elle a bien lutté la mienne de mère dans sa vie de chien.
Bises
Geneviève

Écrit par : Geneviève | 16/03/2010

Voter! Bien sûr qu'il faut y aller! Même pour voter blanc! Il faut défendre notre démocratie coûte que coûte. Moi j'ai voté pour la première fois pour le référendum sur l'indépendance de l'Algérie demandé par De Gaulle! Je sais que j'ai voté oui! On en avait marre de cette guerre. Les garçons de mon âge partaient 27 mois là-bas! J'ai l'impression de me situer entre vos mères et vous! Témoins de choses que vos parents on connu en adulte et moi en enfant. C'est fou la différence que je découvre chez les blogueurs entre ceux qui sont nés, avant la guerre et après! On dirait deux mondes différents. Mais vos mamans ont eu le droit de vote comme un cadeau, elles en étaient fières, ne l'oubliez jamais.
Bisous

Écrit par : lisette | 17/03/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique