logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

30/03/2010

Les armes ne sont pas bons pour la planète !

Du 3 au 28 mai 2010 : Conférence d'Examen du Traité de non-prolifération (TNP)
URGENT : Signez la Cyber-Lettre adressée à l'Elysée
pour une Convention d'élimination des armes nucléaires



Signez la cyber-pétition en ligne

Du 3 au 28 mai, se tient à l'ONU à New-York, la Conférence d'Examen du Traité de non-prolifération nucléaire. Quelle sera l'attitude de la France ?

Depuis l'entrée en vigueur du TNP en 1970, le désarmement nucléaire est une obligation internationale. Les puissances nucléaires - dont la France - s'y sont engagées "à œuvrer de bonne foi (...), à des mesures de désarmement (...), à une date rapprochée".

Depuis 10 ans les ONG ont travaillé à un modèle de convention d'élimination des armes nucléaires permettant de compléter les insuffisances du TNP en termes de date et de mesures concrètes. Cette convention déposée comme document officiel de l'ONU par la Malaisie et le Costa Rica est soutenue aujourd'hui par 127 pays, mais pas par la France.

La Conférence d'examen du TNP de mai 2010 pourrait relancer un processus de désarmement. Nous vous invitons à écrire au Président de la République, aux ministres des Affaires Etrangères et de la Défense pour que la France s'engage dans un processus de désarmement et soutienne à l'ONU le modèle de Convention d'élimination des armes nucléaires.

Plus de 250 citoyens de France se rendront à l'ONU en mai 2010, porteurs de cette exigence.


Pour cela :

  • Signez la cyber-pétition en ligne qui sera envoyée en votre nom à l'Elysée et aux ministres concernés - cela ne prend que quelques instants;
  • Faites suivre ce message (en format html) à vos connaissances.

Si vous avez déjà participé, veuillez ne pas tenir compte de ce message,
mais transmettez-le à vos contacts.

Nous comptons sur vous.


Le collectif "ICAN France / Campagne pour le Désarmement Nucléaire"

www.icanfrance.org

Ce message vous est envoyé par le Mouvement de la Paix,
coordinateur du collectif ICAN-France

Pour visualiser ce message correctement, il vous faut autoriser l'affichage des images.
Vous recevez ce message car vous êtes abonné à la liste "Infos-Paix" ou vous avez été
en contact avec une association de la Campagne pour le désarmement nucléaire.

Ce message est en html. S'il ne s'affiche pas correctement, cliquez ici

21/03/2010

Réjouissons-nous le printemps est là

Oui réjouissons comme auraient dit nos ancètres les Gaulois ...

avant que le ciel nous tombe sur la tête ...


MICHEL_FUGAIN_-_LE_PRINTEMPS.PPS


Et bon dimanche à tous !

19/03/2010

Simone Veil à l'Académie Française

Madame Simone Veil entre à l'Académie Française, elle devient donc Immortelle. Elle en est la 6ème femme ...

Nous lui devons la loi sur l'autorisation à l'avortement ! Grande victoire pensions-nous !

Pour en arriver là combien de pétitions, combien de manifestations ??? ...

Souvenez-vous quand nous criions "un enfant si je veux, quand je veux !!!"   nous étions pleines et pleins (beaucoup de nos compagnons étaient avec nous et ça nous faisait vraiment chaud au coeur)  d'espoir !

1974 : plus besoin d'aller à l'étranger pour avorter, les aiguilles à tricoter ne serviront plus QU'A tricoter !!!

2010 : les femmes ont-elles vraiment toute possibilité d'avorter ???  NON car il manque cruellement de structures pour cela et combien d'entre elles arrivent trop tard, la date fatidique est passée... par manque de places et aussi hélas par la volonté de certains services ...

http://www.youtube.com/watch#!v=WFnE08RsU2s


 

17/03/2010

Elle est pas belle la vie ? ...

Il y a des signes qui ne trompent pas !... ça sent le printemps

P1010001.JPG

Je suis à fond ... et tu me déranges !

P1010002.JPG
Les fleurs ne se montrent pas encore mais ça ne saurait tarder !

12/03/2010

Bon anniversaire ma petite mère !

Aujourd'hui c'est l'anniversaire de ma maman. Elle nous a quitté en 2004. C'était hier. Il y a un siècle ...

En farfouillant dans les "boîtes à chaussures" j'ai retrouvé sa carte d'électeur.

 

CARTE D ELECTEUR.JPG

CARTE ELECTEUR 2.JPG

Les femmes se sont  battues très longtemps pour avoir ce droit.

Par respect pour toutes les souffrances qu'elles ont endurées, nous n'avons pas le droit de ne pas aller voter !

LE DROIT DE VOTE DES FEMMES

Pendant l’Occupation de nombreuses femmes ont rejoint les rangs de la Résistance. Un engagement qui conduira la France libre du général de Gaulle à reconnaître l’égalité économique et politique des sexes.

Le Résistant Communiste, Fernand Grenier, défend fermement et avec obstination les droits politiques de la Française à l’assemblée. Le 23 mars 1944, l’Assemblée consultative siégeant à Alger adopte le principe du droit de vote des femmes par 51 voix « pour » et 16 voix « contre ». Un mois après, le 21 avril, le général de Gaulle ratifie une ordonnance qui, à l’article 17, prévoit le vote des femmes et leur éligibilité : Les femmes sont électrices et éligibles dans les mêmes conditions que les hommes.
Les Françaises obtiennent enfin le droit de vote et celui d’être élues. Elles voteront pour la première fois en 1945 et entreront au Sénat en 1946.

Le nouveau pouvoir politique, plus jeune, issu de la Résistance, reconnaît enfin aux femmes leur pleine responsabilité de citoyennes. En effet, dès la Libération, les femmes deviennent citoyennes et font leur entrée dans la spère politique. Les mouvements « suffragistes » déclinent peu à peu, ayant perdu leur principale raison d’être. Une tradition féministe disparaît. Il aura fallut un siècle et demi de réflexion et de lutte pour obtenir l’égalité des droits politiques avec les hommes.

« C’est pendant l’Occupation que les mentalités ont changé, et c’est dans la Résistance que les femmes ont gagné le droitvoter et d’être élues. de

Elles avaient montré leur courage, pris des risques fous, reçu les clandestins, assuré la transmission des messages... Il était impossible de leur dénier encore le droit de vote.

Ce n’est pas de Gaulle qui leur a donné. Ce sont les femmes qui l’ont glorieusement gagné. »
Propos recueillis par Annick Cojean, Le Monde, vendredi 9 mars 2001.

En novembre 1944, les comités féminins de la Résistance fusionnent pour former l’Union des femmes françaises. L’UFF connaît un développement spectaculaire, en lien avec l’euphorie de la Libération et le rôle du PCF et des femmes dans la Résistance. Elle compte entre 600 000 et 1 000 000 adhérentes en 1947. Une génération de femmes apprend à sortir de chez elle.

(note prise sur Internet)


Merci Mesdames pour toutes vos luttes et aussi aux Messieurs qui les ont soutenues !

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique